Pourquoi les pompiers doivent se raser la barbe

Les pompiers doivent se plier à plusieurs règles. Parmi celles-ci, une semble se démarquer des autres. En effet, les pompiers n’ont pas le droit d’avoir une barbe et doivent se la raser. Pourquoi les responsables prennent-ils cette mesure ? Pour vous en dire plus sur ce sujet, nous vous proposons de consulter notre article là-dessus.

Mesure de sécurité

Quand on est pompier, tout doit se faire le plus rapidement possible. Avoir une barbe, surtout si elle est longue expose le pompier à plusieurs risques. Premièrement, dans la précipitation, la barbe peut s’accrocher à quelque chose et peut retenir le pompier. Cela l’expose même à la mort quand il faut sortir rapidement d’un bâtiment en flamme.

Deuxièmement, la barbe peut prendre flammes rapidement. Ce qui fait que si elle est prend feu pendant un incendie, le pompier peut non seulement se blesser, mais perdra également un temps important à éteindre le feu. Par ailleurs, ses convives seront également dans l’obligation de l’aider et l’intervention sera mise de côté.

Enfin, une barbe qui prend feu aggrave toujours les blessures. En effet, les pompiers ne sont jamais à l’abri d’incidents. Cependant, porter une barbe peut compliquer la situation que si ce dernier n’en portait pas une. Cette mesure de sécurité prend donc tout son sens quant à la protection des pompiers en services.

Interdiction à durée indéterminée

Cette restriction sur le port de la barbe chez les pompiers est une décision prise par les plus hautes instances. En effet, l’ordre strict du rasage de barbe a été instauré par arrêté ministériel. Par ailleurs, elle est déjà en vigueur dans plusieurs casernes des villes et régions de France.

Cette interdiction de port de la barbe n’est pas temporaire. Effectivement, les responsables gouvernementaux qui l’ont mis en place ne semblent pas vouloir revenir sur cette décision. La loi est donc stricte sur ce sujet pour le bien des pompiers et des personnes qu’ils assistent dans leurs activités.

Des études démontrent une surmortalité des pompiers à barbes ces dernières années. Cela est mis sur le compte de la barbe qui serait la cause de cancer. Néanmoins, des éléments gouvernementaux ont demandé un examen poussé du sujet. Pour l’instant, rien n’est confirmé, mais son interdiction chez les pompiers reste une mesure visant à assurer leur sécurité.

Aucun rapport avec la mode

Depuis quelques années, la barbe est redevenue à la mode grâce aux hipsters et au développement des barber shop. Toute personne de toute profession est alors séduite par cette tendance revisitée aux goûts du jour. Beaucoup de pompiers sont jeunes et sont attirés par cette pilosité faciale. Est-ce que cette interdiction de la barbe possède un lien avec une question d’uniformisation ? La réponse est non.

En effet, l’obligation de se raser chez les pompiers reste une simple précaution. Elle a été mise en place pour limiter les risques. Par ailleurs, il a été démontré que la barbe pouvait altérer l’étanchéité du masque porté par les pompiers. De ce fait, même si cette mesure ne plait pas à tout le monde, son but est d’assurer le bon fonctionnement du métier de pompier et la sécurité de l’agent en mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *